Grayson Perry à Paris, mais où est Claire ?

L’exposition Le 19 octobre s’est ouverte la première rétrospective sur l’artiste queer britannique : Grayson Perry. Vanité, Identité, Sexualité. La Monnaie de Paris, après l’exposition Women House, réaffirme sa volonté de visibiliser l’art contemporain, la diversité des artistes et les questionnements sur le genre. Grayson Perry est exposé dans plusieurs pays, il a reçu à la … Lire la suite Grayson Perry à Paris, mais où est Claire ?

[A venir] Exposition « Women and queers in skinhead scene » saison 2

La première édition de "Women and queers in skinhead scene" qui s'était déroulée de janvier à février 2018, consécutivement à Pau, Lille, Bruxelles et Paris, a été couronné de succès avec plus de 600 visiteurices. Léna Widehem et moi-même avons décidé de renouveler l'aventure suite à différentes invitations, mais aussi dans l'idée d'agrandir notre projet. … Lire la suite [A venir] Exposition « Women and queers in skinhead scene » saison 2

Pour une histoire de l’art féministe et queer

Très belle de corps et jouait de la musique et chantait mieux que toutes les femmes de sa cité C’est par ces mots qu’un des premiers historiens de l’art, Giorgio Vasari (1511-1574), décrit l’artiste femme Properzia de’Rossi. Vasari rédige un livre considérable constitué de biographies d’artistes qui lui étaient contemporains ; un petit nombre d’entre elles … Lire la suite Pour une histoire de l’art féministe et queer

Frida Kahlo et Diego Rivera : la souffrance comme force créatrice [ /Florilèges]

Un énième article sur le couple sulfureux Frida Kahlo / Diego Rivera ? Pas vraiment. Un article 14 février doit bien parler de couple, mais jamais du couple idéal. Aujourd’hui nous allons aborder les rapports entre Kahlo et Rivera et leurs répercussions visibles dans la correspondance et les peintures de Frida Kahlo. [Lire la suite sur … Lire la suite Frida Kahlo et Diego Rivera : la souffrance comme force créatrice [ /Florilèges]

Autoportraits féminins : une recherche de légitimité ? [ /Florilèges]

Pour commencer tout discours sur l’autoportrait il semble important de citer Narcisse, mythe source de l’autoportrait. Cet éphèbe aurait été sujet de désir pour toute personne qui le voyait, mais lui restait indifférent. Il est seulement subjugué par son propre reflet. Passionné par cette illusion qu’il croit réalité, il dialogue avec cette image visible sur … Lire la suite Autoportraits féminins : une recherche de légitimité ? [ /Florilèges]

Le sang contaminé comme sujet et medium de l’œuvre [ /Florilèges]

1981. Cette année-là le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies d’Atlanta relève une fréquence anormalement élevée de sarcomes de Kaposi : l’existence d’un problème sanitaire est avérée. Des médecins précisent que cette hausse significative des cas est concentrée dans la communauté homosexuelle. Cette maladie porte alors plusieurs noms : gay pneumonia, gay cancer, GRID … Lire la suite Le sang contaminé comme sujet et medium de l’œuvre [ /Florilèges]

Le shibari : une pratique contemporaine [ /Florilèges]

"Dans l’article Shibari : de la torture à l’art et l’érotisme, nous avions pu aborder l’historique de ce jeu des cordes partant d’une pratique punitive à une volonté d’embellir et de sexualiser le corps. Les trois artistes présentés : Charles-François Jeandel, Seiu Ito et John Willie, ont posé les bases d’une représentation érotique très particulière. … Lire la suite Le shibari : une pratique contemporaine [ /Florilèges]

L’imaginaire lesbien chez Toulouse-Lautrec [ /Florilèges]

"Henri de Toulouse-Lautrec est né dans une grande famille bourgeoise d’Albi où sa vocation d’artiste ne fit pas de vagues. Après des études d’art, il est envoyé en apprentissage dans plusieurs ateliers dont celui du peintre académicien basque Léon Bonnat. Mais Toulouse-Lautrec s’affranchit rapidement des règles trop strictes de l’académisme pour se lancer dans un … Lire la suite L’imaginaire lesbien chez Toulouse-Lautrec [ /Florilèges]